Renforcement des règles de sécurité routière

Le gouvernement thailandais a annoncé cette semaine de nouvelles mesures destinées à réduire le nombre de victimes sur les routes du royaume, pays régulièrement classé parmi les derniers dans les classements mondiaux en terme de mortalité routière.

Ces nouvelles mesures concernent principalement

  • l’obligation de mettre la ceinture de sécurité à l’arrière des véhicules
  • l’interdiction de transporter des passagers à l’arrière des pick ups

 

Des amendes de 100 à 500 baht sont prévues à l’encontre des contrevenants.

Si l’utilisation de la ceinture de sécurité à l’avant des véhicules est obligatoire, certains pick ups disposent d’une banquette arrière qui n’est pas vraiment prévue pour l’accueil de passagers, de ce fait cette règle leur pose un problème, il en est de même pour les songtaew (pick ups transformés en taxi) et les tuk-tuks.

Mais la 2nde mesure évoquée ci-dessus est encore plus contestée tant les pick-ups sont utilisés comme moyen de transport pour la famille entière ou encore dans le cadre du transport d’employés notamment dans le domaine de la construction. Si cette pratique est à l’origine de nombreux morts largement évitables chaque année, cette nouvelle règle a bien du mal à passer auprès des usagers de la route.

C’est pourquoi le lancement de ces règles annoncées avant Songkran comme mesures phares – comme en sont lancées chaque année à cette période – a été reporté à la fin du festival annuel, alors qu’elles devaient rentrer en application cette semaine. A cette occasion, les pick ups sont souvent surchargés par des joyeux lurons qui sillonnent les routes pour participer à des batailles d’eau géantes, ce que le gouvernement thailandais tente de faire interdire chaque année, sans succès… pour cette année.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *