Vidéo – un jeune homme farang met en garde contre les relations amoureuses Farang-thai

Une vidéo postée sur Facebook par un certain Jack Brown est devenue virale cette semaine, puis relayée par le journal Bangkokpost. Elle montre un jeune homme blanc, dans une piscine, expliquant aux femmes thailandaises, pourquoi une relation avec un étranger (farang) n’est pas une bonne idée. Je me suis permis d’ajouter des commentaires en bleu pour rétablir certaines choses ou donner mon avis.

Lien vers la vidéo: ici ou sous titrée en anglais ici

La vidéo est en thai, sous-titrée en anglais, voici donc les idées et arguments avancés, entre demi-vérités et manque d’objectivité pour convaincre les thailandaises qu’une relation avec un farang n’est pas une bonne idée.

– la plupart des étrangers ne sont pas des gens bien (grosse généralisation)

– la façon de vivre des étrangers est mauvaise (encore une vérité générale basée sur son avis)

– les risques d’avoir le coeur brisé et de souffrir sont plus grands (les farangs brisent plus les coeurs que les thailandais, c’est connu)

– l’étranger ne restera peut etre pas longtemps en Thailande et parce qu’il n’est pas thai et n’a pas de passeport thai, il devra partir (les longs visas existent, des étrangers ont le droit de rester très longtemps en Thailande)

– si vous suivez l’étranger dans son pays, vous n’aurez pas votre famille avec vous, vos amis, et même pas de thai (l’expatriation dépasse le cadre des couples mixtes, certains adoreront, d’autres détesteront, la communauté thailandaise est très présente en Europe du nord, et de l’ouest dont la France et en Amérique du nord, il existe aussi des épiceries asiatiques dans toutes les régions) 

– exemple à la clé, l’homme explique qu’il a une amie en Angleterre qui s’ennuie et qui souhaite rentrer au pays, elle est amoureuse mais n’a pas d’amis, de famille, son compagnon part travailler dans la journée, elle ne peut pas sortir et son niveau de langue anglaise est limité et les gens se moquent d’elle. Elle ne peut pas trouver de travail, donc son compagnon doit travailler davantage. L’homme (qui passe ensuite à “ELLES” passant d’un exemple à une vérité générale) dit que les relations entre conjoints empirent, qu’ils ne gagnent pas d’argent. (Ah les pauvres thailandaises, il oublie que cette situation est censée est transitoire, le temps que la femme apprenne la langue et puisse travailler, nous retournons aussi au probleme de l’expatriation, un départ “définitif” sans voyage préalable est très compliqué, et l’entourage joue un role très important, c’est notoire)

– 2eme possibilité, si l’étranger vit en Thailande, et que le couple se marie, la femme ne doit pas changer sa façon de vivre, elle continue à sortir avec ses amies… (une vie de couple et une vie de célibataire étant différentes, cela implique aussi des concessions) Et que va faire l’homme ? trouver un travail en Thailande est extremement difficile (oui mais des centaines de milliers d’étrangers y travaillent pourtant). La plupart des étrangers ne VEULENT pas apprendre le thai (c’est marrant, les thailandaises à l’étranger sont victimes des problèmes de langue, mais quand il s’agit des étrangers, ils ne veulent pas apprendre), la femme thailandaise devra donc prendre soin de lui, pas uniquement financièrement (dans une vie de couple ou de famille, on doit prendre soin les uns des autres, surtout dans un pays où le “take care” est si important). La femme devra présenter son petit ami à ses amis et sa famille en précisant qu’il ne parle pas thai, ce sera difficile (insurmontable même). La femme devra s’occuper des détails du quotidien, les démarches administratives, appeler un taxi

–  il ne comprend pas pourquoi (ou ne veut pas comprendre) de nombreuses thailandaises veulent un petit ami étranger, il n’a pas de point positif à être avec un étranger, ça complique la vie (comme si on choisissait son petit ami pour se simplifier la vie). Les étrangers ne sont pas riches (pas tous, mais les étrangers qui travaillent à temps plein en Thailande doivent avoir un salaire de 40000 baht minimum soit 5 fois le salaire moyen et 3 fois le salaire médian, ramené à la France, ce serait comme si vous gagniez plus de 5000 euros par mois, quant à l’argument de l’argent, cela devient de moins en moins vrai, beaucoup de thailandaises de la classe moyenne cherchent aussi un petit ami farang et pas pour des raisons financières).

– pensez à tout ça avant de chercher un petit ami étranger, il y a des gens biens et des mauvais (merci le philosophe), mais 70% des étrangers en Thailande sont mauvais. (il aurait dit 50 ou 80% c’était la meme chose)

Bref, c’est vraiment dommage car si prévenir les thailandaises des dangers de l’idéalisation des relations thai-farang et de la vie en occident est important, et bien que le discours de cet homme comporte un fond de vrai, l’absence manifeste de recul et d’expérience, sa suffisance et son manque d’objectivité rendent cette vidéo contre productive. Il est le type même de farang qui veut être plus thai que les thais et qui crache sur ce qu’il est pour parraitre ce qu’il n’est pas. Il ne suffit pas de mettre des lunettes – surtout dans une piscine – pour avoir l’air savant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *